Théâtre salle Elodie : natasha ou le lapin de gerd

samedi 3 décembre à 16h00

Par le Théâtre de l’Accalmie

Partout la guerre dans le monde. « Plus jamais ça ! » : voilà le cri du cœur que les horreurs des guerres du XXème siècle semblaient avoir provoqué aux quatre coins du globe. Les politiques de commémoration s’intensifient ; les « journées nationales » se multiplient, des musées s’ouvrent en nombre.

Et pourtant, partout la guerre. Le travail de mémoire ne suffit-il pas à détourner les hommes de la haine, du mépris, des conflits insensés?
Alors il faut dire et redire avec des mots simples toute l’absurdité de la guerre et toute la soif de paix des hommes.
« Natasha », de Jean-Louis BOURDON, met en jeu, et avec malice, la difficulté des êtres à s’entendre, le long chemin vers la tolérance et l’utopie d’une guerre gagnée avec des actes poétiques.
Le dialogue est vif ; les personnages sont attachants. Il y a dans leurs échanges quelque chose des clowns « beckettiens »: une forme de pessimisme désespéré sur la nature humaine où l’humour, la dérision et le grotesque expriment un grand amour pour l’Humanité.
Un théâtre apparemment absurde, qui s’appuie sur les vertus politiques, et même morales du rire.

 

5€ chèque ou espèces

Réservation : 06 28 33 30 41